Retraite

La Caisse de pension vous offre la possibilité de prendre votre retraite entre 58 et 70 ans. Une retraite partielle avec une réduction correspondante du taux d’occupation est possible à partir de 58 ans révolus. Les règles suivantes sont applicables:

  • Le taux d’occupation doit être réduit d’au moins 20% par rapport à un temps plein.
  • L’activité restante se monte au moins à 20% d’un temps plein.
  • Le départ à la retraite peut se produire en un maximum de trois étapes, la troisième correspondant toujours à une retraite complète.

Planification

N’attendez pas pour planifier votre départ à la retraite. À partir de 50 ans au plus tard, il est judicieux d’étudier les possibilités qui s’offrent à vous. Il vous reste ainsi quelques années pour entreprendre les modifications nécessaires. Vous pouvez par exemple effectuer des rachats échelonnés dans la Caisse de pension pour augmenter votre future rente de vieillesse, envisager une retraite partielle ou percevoir la rente de vieillesse AVS de manière anticipée.

Couverture de prévoyance

Si votre salaire de base assuré diminue après votre 58e anniversaire en raison, par exemple, d’une réduction de votre taux d’occupation, vous pouvez, si vous le souhaitez, demander que votre couverture de prévoyance reste fonction du salaire de base assuré avant la réduction de salaire. Cela est possible aux conditions suivantes:

  • La demande à la Caisse de pension doit survenir au plus tard au moment de la réduction de salaire.
  • La réduction de salaire ne doit pas dépasser 50%.
  • Le taux d’occupation ne doit pas être inférieur à 50% du temps plein.
  • Vous prenez en charge vos propres contributions d’épargne et de risque ainsi que celles de l’employeur pour la part du salaire qui correspond à la différence entre le salaire de base assuré avant et après la réduction de salaire.
  • Votre couverture de prévoyance peut être maintenue au plus tard jusqu’à l’âge de 65 ans.
  • Le maintien de la couverture de prévoyance s’achève en cas de retraite partielle ou dès que vous recevez un revenu complémentaire provenant d’une activité lucrative en marge de votre salaire de base assuré réduit. Vous devez tenir la Caisse de pension informée à ce sujet.

Chaque année, vous avez jusqu’au 1er décembre pour modifier dans MyPension la variante de contribution et, par conséquent, le montant des contributions d’épargne à verser, pour l’année suivante. Le montant des contributions de l’employeur est prédéfini et n’est pas influencé par le choix des contributions d’épargne.

Versement d’une prestation de libre passage entre 58 et 65 ans

Si vous résiliez vos rapports de travail entre 58 et 65 ans, vous avez deux possibilités:

  • Vous prenez votre retraite et touchez une rente de vieillesse viagère.
  • Vous demandez le versement de votre capital vieillesse.

Pour toucher votre capital vieillesse, vous devez soit continuer d'exercer majoritairement une activité lucrative, soit être déclaré(e) comme chômeur/chômeuse auprès de l’office régional de placement (ORP).

Couverture d’assurance

Vérifiez votre couverture d’assurance en cas de cessation de votre activité lucrative.

Assurance-accidents: l’assurance-accidents obligatoire fournie par l’employeur prend fin 30 jours après la cessation de l’activité lucrative. C’est pourquoi vous devez de nouveau inclure la couverture accidents dans votre assurance-maladie. Ceci s’effectue automatiquement pour les retraités membres de notre assurance-maladie collective Sanitas.

Assurance-maladie: les retraités affiliés à l’assurance-maladie collective avant leur départ à la retraite restent assurés. Cela s’applique également aux membres assurés de leur famille. La participation de l’employeur à l’assurance-maladie collective de Sanitas et de Wincare est également maintenue.

Assurance perte de salaire: l’assurance perte de salaire prend fin automatiquement à la cessation de l’activité lucrative.